PFC privilégie la stratégie de transfert d’embryons AVANT leur 5ème jour de développement

PFC privilégie la stratégie de transfert d’embryons AVANT leur 5ème jour de développement

Au regard des toutes dernières études, nous privilégions le transfert d’embryons à leur 3ème jour de développement, afin d’augmenter les chances de succès du traitement de la stérilité en tenant compte de la sécurité du fœtus et de la mère.

Traditionnellement, les embryons étaient transférés le 3ème jour après la fécondation, toutefois le progrès dans le développement des milieux de culture ces dernières années a différé le transfert dans la pratique de la FIV au stade blastocyste (5ème jour).

Nombre de cliniques à travers le monde ont décidé de pratiquer le transfert dans la phase blastocyste dans le but de parvenir, ce faisant, à la naissance d’enfants sains. Néanmoins, certaines preuves avancées dans de récentes études scientifiques font clairement ressortir des préoccupations quant à de possibles modifications épigénétiques résultant d’une culture prolongée et de l’augmentation potentielle des risques pour la santé du fœtus (Figure n°1). Les nouvelles données de résultats périnataux indiquent que les grossesses après transfert d’embryons au stade blastocyste présentent un risque plus élevé de naissances avant terme, ont une grande incidence sur l’âge gestationnel (la durée de la grossesse depuis le début de la fécondation), sur l’enfantement de jumeaux monozygotes et sur la modification du sex-ratio en comparaison avec les transferts qui ont été effectués au stade précédant le 5ème jour de développement. L’une des explications pourrait être que la prolongation de la culture peut entraîner des modifications génétiques et épigénétiques des cellules du trophectoderme, qui peuvent finalement conduire au développement d’un placenta et d’une implantation anormale, et par conséquent, à un risque accru de naissances prématurées. Les résultats des études réalisées sur les animaux confirment cette hypothèse.

Figure 1: Balance du transfert de blastocyste et du transfert à des stades antérieurs
Maheshwari et al.: Should we be promoting embryo transfer at blastocyst stage? Reproductive BioMedicine Online (2016) 32, 142–146

Il n’existe pas suffisamment de preuves pour confirmer la théorie que le transfert de blastocystes frais correspond à un nombre plus élevé de naissances vivantes en comparaison avec les transferts d’embryons à des stades plus jeunes. Les études qui comparent l’augmentation de la fréquence des grossesses après transferts frais ou congelés, n’ont pas mis en évidence de différences significatives entre la stratégie de transfert de blastocystes et la stratégie de transfert à des stades antérieurs. D’autre part il est évident qu’une grossesse peut survenir même à partir d’embryons de moins bonne qualité tout comme elle peut survenir à partir de ceux qui ne se seraient pas développés jusqu’au stade blastocyste lors de la culture. Une culture plus longue chez les femmes ayant un très faible nombre d’embryons mène à une situation où finalement aucun embryon ne peut être utilisé ni pour un transfert frais, ni éventuellement pour une cryopréservation en vue d’une utilisation future. Pour toutes ces raisons, nous devons considérer des stratégies alternatives.

PFC préconise…
…de laisser la prise de décision finale concernant la durée de culture des embryons aux mains de nos spécialistes. Dans le cas de patients au pronostic favorable et/ou grâce à une préparation optimale de l’endomètre, pour identifier le moment opportun du transfert d’embryon (test ERA), ou en cas de cycles DGP/DPI la culture d’embryons peut aller jusqu’au stade blastocyste préconisé pour le transfert d’un embryon unique.


Maheshwari et al.: Should we be promoting embryo transfer at blastocyst stage? Reproductive BioMedicine Online (2016) 32: 142–146.

Glujovsky et Farquhar: Cleavage-stage or blastocyst transfer: what are the benefits and harms? Fertility Sterility (2016) 106(2): 244–50. Glujovsky et al.: Cleavage stage versus blastocyst stage embryo transfer in assisted reproductive technology. Cochrane Database Syst Review (2016) (6): CD002118.

Karacan et al.: Comparison of the transfer of equal numbers of blastocysts versus cleavage-stage embryos after repeated failure of in vitro fertilization cycles. J Assist Reprod Genet. (2014) 31(3): 269–274.

American Society for Reproductive Medicine, Birmingham, Alabama: Blastocyst culture and transfer in clinical-assisted reproduction: a committee opinion. Fertility Sterility (2013) 99(3): 667–72.

retour à la list

Êtes-vous intéressé(e) par une consultation avec un de nos spécialistes?

Merci de nous laisser votre email et nous vous contacterons dès que possible.

La consultation est faite dans votre langue
Un de nos spécialistes va vous contacter.
Nous garantissons votre confidentialité
Notre politique nous interdit d’utiliser votre numéro à mauvais escient. Vous n’êtes pas obligé(e) de mentionner votre nom.

entrer le numéro de téléphone au format internationa, example: +33123456789

Je suis intéressé(e) par:


Portail des patients

Tour virtuel

Fertility pedia

.